Tous les amis de la Palestine ont rendez-vous le 21 septembre à Bezons

L’Israël, modèle à suivre en matière de lutte contre le terrorisme ? Par vote au parlement en août dernier,  ce pays rend possible l’emprisonnement de l’auteur d’un acte « terroriste » grave dès l’âge de 12 ans.

images

Avant cette nouvelle loi, l’âge minimum était de 14 ans. Le texte « permettra aux autorités d’emprisonner un mineur reconnu coupable d’un crime grave comme un meurtre, une tentative de meurtre ou un homicide, même si il ou elle a moins de 14 ans », annonce la Knesset , dominé par la majorité de droite et d’extrême droite  qui soutient le gouvernement de Benjamin Netanyahu. 32 députés ont voté pour, 16 contre, un seul s’est abstenu.

mand

De la situation faite aux prisonniers palestiniens, nous en parlerons justement à Bezons. Conseiller municipal de Bezons, en charge de la solidarité et des questions de Paix, notre ami Raymond Ayivi était en effet en Palestine du  13 au 17 juin dernier, parmi une délégation de maires et de conseillers municipaux. Principal objetif : rencontrer Marwan Barghouti, député palestinien, inculpé, condamné et emprisonné illégalement depuis 2002.  A cette occasion une soirée  est conjointement organisée par la Ville de Bezons et l’association Bezons-West Bani Zaïd, soirée au cours de laquelle des membres de la délégation feront un compte-rendu de leur visite en Palestine. Cette soirée aura lieu le Mercredi 21 septembre – 20h30- Espace Aragon. Partisane de la cause palestinienne, Bezons la Gauche pour Tous invite ses adhérents et tous les autres amis de la Palestine à participer à cette soirée.

Ici le PDF de l’invitation : invitation-21-09-16-2

 

 

 

Publicités