Il y a deux ans, ils tentent de faire taire Charlie-Hebdo !

 15894680_1380412185315249_5292284134593428305_n

« 2017, enfin le bout du tunnel« , écrit ironiquement le dessinateur Foolz sur la couverture d’un numéro spécial, paru le  4 janvier dernier. 7 janvier 2015, 10 de la rue Nicolas-Appert, dans le 11e arrondissement de Paris…Deux ans après cet horrible et sanglant, nous nous souvenons du lâche assassinat de Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous, Georges Wolinski, Franck Brinsolaro, Frédéric Boisseau et du policier Ahmed Merabet.

4215fee0-b496-11e5-92a6-fda99029759d_cover-diapo

Depuis d’autres attentats ont malheureusement eu lieu en France et en Europe, qui ont peu à peu estompé cette journée de janvier 2015 dans une longue liste de crimes terroristes.  Mais il n’en reste pas moins que ce carnage du 7 janvier 2015, reste un crime politique puisqu’il visait avant tout la liberté d’expression.

stylos-la-main-ils-leur-rendent-hommage_0

Et le 7 janvier 2015, la rédaction de Charlie Hebdo perdait quelques-unes de ses figures les plus emblématiques, toutes militantes de ce droit essentiel qui continue d’être attaqué de toute part y compris ici dans notre pays. Les morts de Charlie nous laissent cet héritage, « « Faites l’humour, pas la guerre« .

Publicités