Nous voterons pour le moins pire…sans illusion !

Notre association, qui avait appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon, se félicite de son très bon score obtenu tant dans notre ville, que sur la circonscription ainsi que sur l’ensemble de notre pays.  Rappelons aussi que Jean-Luc Mélenchon a également bénéficié du soutien et du parrainage de notre maire, Dominique Lesparre.

La bonne surprise n’a toutefois pas eu lieu, même si JL.Mélenchon rassemble plus de 7 millions de voix. C’est  l’extrême droite Le Péniste et  le candidat de la finance qui sont qualifiés pour le second tour.  Ce dernier, est donc aujourd’hui le rempart provisoire, très provisoire malheureusement, contre le Front National. Car s’il est impératif de nous opposer à Marine Le Pen lors de ce second tour, dimanche 7 mai, nous ne nous faisons aucune illusion sur les choix politiques qui seront menés durant ces cinq prochaines années et qui traceront les sillons de nouveaux électeurs pour le FN.

Alors dimanche, nous ne voterons pas comme Estori, Fillon et Sarkozy qui par leur vote apporteront caution aux choix libéraux que s’apprête à mettre en place Emmanuel Macron. En votant contre Marine Le Pen,  nous voterons pour le moins pire. Car n’oublions pas que Macron,  Hollande, Valls et le député Doucet, portent la responsabilité d’une politique qui qualifie encore Le Pen au second tour. Une politique qui bafoue, exploite, triche, ment, humilie et rejette des millions de Femmes et d’hommes.  Quinze ans après le 21 avril 2002, l’émotion face au score de Le Pen et de l’élection quasiment assurée de Macron ne doit pas céder la place au fatalisme et au renoncement.

Aussi, sommes-nous  totalement solidaires de la position exprimée au soir même du 1er tour, par notre maire qui, entre autre, précisait : « Ce premier tour démontre une nouvelle fois que quand on ne conduit pas une véritable politique de gauche alors que l’on se réclame de la gauche ; quand on ne respecte pas ses promesses on obtient ces résultats-là. Et je déplore l’escroquerie du banquier Macron, car s’il y en a un qui a été à la manœuvre pour conduire – en sa qualité de Ministre de Valls – cette politique d’austérité, véritable politique de droite, c’est bien lui ! Ce dernier est assuré de la victoire, le 7 mai prochain, car je sais que les Français et surtout les Bezonnais auront pour principal objectif de battre la fille Le Pen ».

Enfin, contrairement à certains donneurs d’ordre et « pères » la morale donnant injonction à voter Macron, notre association refuse catégoriquement de culpabiliser ou de juger les électeurs qui choisiront le vote blanc ou nul. Et nous encourageons d’ailleurs, celles et ceux qui s’apprêtent à s’abstenir, à s’exprimer. Car il ne s’agit pas de plébisciter celui qui ne vaut guère mieux que l’autre, mais de battre Le Pen.

Bezons la Gauche pour Tous refuse le discours culpabilisant et forçant les électeurs  à renier leur conviction et à voter pour une personne qu’ils conspuent.  Hollande, Valls, Doucet, surtout pas de leçons d’antifascisme de votre part ! le combat contre l’extrême droite ne se mène pas 15 jours seulement avant une élection !

Nous appelons, dès maintenant, toutes les électrices et tous les électeurs de Mélenchon et Hamon à se rassembler autour de la candidature de Dominique Lesparre les 11 et 18 juin prochains, pour que ce dernier apporte ses convictions et son intégrité au service d’une force d’opposition véritablement de gauche à l’Assemblée nationale.  

Publicités